Bienvenue sur Naruto-Omega-Rpg Ecrivez les pages de vos vies, maculez les de tristesse ou de joie et laisser libre cours à votre imagination !
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un départ pour une nouvelle aventure.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Administrateur

|°|Godaïme Kazekage|°|Légende de Suna|°|
|°|Godaïme Kazekage|°|Légende de Suna|°|
Nombre de messages : 583
Date d'inscription : 10/11/2010

Fiche Ninja
Niveau/Chakra:
1100/1100  (1100/1100)
Exp:
0/1100  (0/1100)
Point de Renommé:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Un départ pour une nouvelle aventure.   Lun 25 Mar - 22:11

Le jour suivait son cours sur l'île où un jeune homme marchait d'un pas lent. Un petit vent frais caressait son visage pâle, sans pour autant le déranger en quoi que ce soit du fait des vêtements sombre que l'individu portait, le protégeant des contraintes de fraîcheur ambiante. Cela dit, malgré la basse température qu'apportait la brise, il n'en demeurait guère moins pour autant que les conditions climatiques étaient favorables aux excursions en tous genres. De ce fait, on pouvait voir çà et là des voyageurs en quête de bon temps que le contact avec la nature ne pouvait que leur apporter. Le jeune homme mystérieux était également de cet avis, chérissant ses ballades solitaires et la communion que cette activité offrait avec l'essence même de la vie incarnée dans les entités élémentaires qui voletaient librement tout autour des gens, sans que ces derniers ne prennent conscience de leur présence. Quelle ironie. Mais telle fonctionnait la nature et ses occupants.

Taruko se tenait sur une butte de terre d'où il pouvait admirer la vaste plaine en contrebas. L'herbe verte dégageait des effluves agréables qui chatouillaient les narines de l'homme d'envergure, dont les yeux se promenaient sur la totalité du merveilleux lieu naturel qui s'étendait à perte de vue. Le paysage avait de quoi ravir cet amateur de virées champêtres qui prenait son temps pour chérir ce que ses sens pouvaient capter de cet endroit. Son regard admirait les contours de la faille qui traversait de part en part la vallée, et même ce détail insolite n'était suffisant pour rabaisser la valeur de ce tableau naturel égalant la beauté d'une œuvre d'art. Ses oreilles tentaient d'analyser les sons qui s'élevaient autour d'elles, entre les chants mélodieux des oiseaux, le bruissement agréable du vent, quelques propos incompréhensibles des promeneurs – du fait de la distance qui les séparait du bel homme – ainsi que d'autres bruits que Taruko ne parvenait pas à trouver la source. Quant à son odorat, il captait les doux parfums portés par le vent que l'herbe verte semait, comme pour attirer les promeneurs sur leurs terres. En tout point, cet endroit ressemblait à un paradis de verdure. Telle était l'opinion de Taruko à cet instant magique.

Finalement, partagé entre l'envie de rester immobile pour l'éternité ou de visiter ce lieu, l'homme mystérieux finit par prendre la seconde décision et se mit en marche, dévalant lentement la colline sur laquelle il se trouvait quelques secondes auparavant. Quand il y pensait, c'était bien la première fois qu'il voyait un tel paysage, alors que celui-ci est né ici, aussi ne regrettait-t-il absolument d'avoir quitté sa maison pour rejoindre le village de Kiri. Tout avait été mûrement réfléchi avant de prendre cette décision. Tout était parti d'une proposition faite par l'empereur de la brume. Alors qu'il se promenait seul dans une grande ville, un inconnu lui avait prédit l'avenir, sans pour au temps lui dire ce qu'il attend. Le jeune homme s'était mis en tête de retrouver le type, mais ne savait absolument pas par où commencer, si bien qu'il avait commencé à déambuler un peu au hasard, jusqu'à arriver devant un vaste palais Ce bâtiment était si grand que le beau brun avait eu l'impression d'être écrasée par un titan de pierre. Puis une jeune femme l'avait finalement pris par la main pour l'aider à retrouver son chemin, la jeune femme avait les pommettes roses en regardant le beau brun. Après cette histoire, une seule chose importait au chef des Zeruges : continuer l'ascension. Ainsi avait il finit par arriver sur au lieu. Étrangement, les évènements entre sa réponse positive pour rejoindre les rangs de Kiri et son arrivée sur la Plaine lui étaient complètement sortis de la mémoire. Peut-être était-ce dû à la brûlante contradiction de sentiments qui l'envahissaient à ces deux moments si particuliers. En tout cas, l'important demeurait dans le fait d'être en bonne santé dans un endroit agréable.

Taruko marcha durant un certain temps avant d'arriver devant un bâtiment situé au beau milieu de la plaine – si tant est que cette vaste vallée connaissait le sens du terme "milieu". S'approchant timidement, il aperçut une femme accoudée derrière un comptoir qui semblait particulièrement s'ennuyer en cet instant. Le jeune homme hésita sur la marche à suivre – partir ou annoncer sa présence – mais finit par se dire que la seconde solution était la meilleure, pourquoi ne pas profiter du manque de personnes autour de cette bâtisse pour entretenir une conversation avec sa propriétaire et ainsi récolter des informations utiles dans le monde shinobi? C'est sur cette pensée que le bel homme s'approcha encore d'avantage du comptoir et fit connaître sa présence à la femme d'une voix calme et très assurée.

« Demain je quitte l’île, j’aimerais que vous donniez ce parchemin à l’un des sages du clan Zeruge, ils comprendront. » Dit-il d’un ton calme et serein.

La suite se déroula en un instant. Sortie brusquement de sa torpeur – était-ce parce qu'elle était surprise de voir un client ou bien tout simplement que cet information l'avait effrayée? allez savoir... - , la demoiselle sursauta, ses coudes glissèrent du comptoir et renversèrent le gobelet d'eau qu'elle conservait à portée de main, tandis que le contenu du récipient alla arroser le garçon immobile, ce dernier recevant ainsi les "projectiles" avec fatalité, le regard vide. Puis, ayant pris conscience de ce qui venait de se passer, la femme poussa à nouveau une exclamation – cette fois certainement non pas de surprise mais plutôt d'embarras... - avant de disparaître sous le comptoir. Lorsqu'elle ressurgit, la demoiselle offrit une serviette au jeune homme tout en enchaînant les excuses d'une voix affolée. Le bel homme attendit patiemment que sa vis-à-vis reprenne son souffle pour lui assurer que ce n'était rien. La miss, quant à elle, semblait sur le point de reprendre ses esprits finalement. D'ailleurs, lorsqu'elle fut à nouveau maîtresse d'elle-même, un sourire crispé naquit sur ses lèvres tandis que sa voix parvenait aux oreilles du bel inconnu.

« Excusez-moi pour l'incident. Disons que ces derniers temps, les clients ne sont pas toujours nombreux, si vous voyez ce que je veux dire. Surtout accompagné d'un étrange parchemin, mais ne vous inquiéter pas, je donnerais se parchemin a l'un de vos membres de votre clan. » Rétorqua la jeune femme d'une voix douce et gênée.

Taruko se contenta d'acquiescer, même si ses pensées étaient d'avantage tournées vers la surprise d'être ainsi vouvoyé, et le fait qu'il n'avait pas la moindre idée de ce que la demoiselle pouvait bien ressentir dans ses moments de solitude. Après tout, chaque être est unique. Son grand-père le lui avait bien enseigné, et il savait donc que chaque personne pouvait avoir un regard différent face à une situation. Mais passons. Toujours est-il que la femme ne se fit pas prier pour reprendre la parole sur le même ton.

« Alors monsieur, que puis-je faire pour vous? Vous avez faim? Soif? Vous voulez de la compagnie ? Vous êtes au bon endroit dans ce cas! »

Le jeune homme se dit que demander des renseignements sans rien consommer ne serait vraiment pas respectueux de sa part, aussi commanda t-il un grand menu et un jus de fruits qu'il prit son temps pour manger, plusieurs femmes se mirent à côté de lui pour ne serait-ce qu'échangé un regard envoutant, le bel homme ce sentit bien gêné. Le goût de ces aliments fut très agréable pour l'appétit du chef des Zeruges qui remercia chaleureusement la commerçante et les jeunes femmes qui étaient complètement folles de lui. Puis il aborda le sujet qui lui tenait à cœur et apprit ainsi les principales choses à savoir sur l'histoire de ce monde, les villes, les habitants, les missions, etc. Une fois ces informations en poche, Taruko demanda combien il devait à la demoiselle pour son repas, ce à quoi elle répondit que ce n'était qu'un simple dédommagement pour l'incident survenu plus tôt. Le bel inconnu n'insista pas et salua son interlocutrice avant de prendre le large.


~~~~~~~~~~~~~~~~

« Avez-vous remarqué que les leçons dont nous avons le plus besoin, celles qui s’avèrent le plus profitable, c’est toujours la vie qui se charge de nous les donner ? Mieux vaut commettre une erreur avec toute la force de son être que d'éviter soigneusement les erreurs avec un esprit tremblant. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uchiha Madara

|°| Administrateur | Maître du Sharingan |°|
|°| Administrateur | Maître du Sharingan |°|
Nombre de messages : 7
Age : 23
Date d'inscription : 29/03/2013

MessageSujet: Re: Un départ pour une nouvelle aventure.   Mar 9 Avr - 15:56

Validée , 40 xp-550 ryos

Have-Fun
Revenir en haut Aller en bas
 

Un départ pour une nouvelle aventure.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Omega Rpg :: îles archipels-